En 2017-2018, nous avons servi en moyenne 1 312 repas par jour, fourni un lit à 236 personnes chaque soir et distribué des milliers de vêtements.

Lorsque La Mission d’Ottawa a ouvert ses portes, en 1906, elle offrait aux hommes sans abri un endroit où manger, dormir et obtenir des vêtements de rechange. Nous répondons encore à ces besoins élémentaires; il s’agit d’une tâche considérable puisque la prestation de nos services repose sur les dons de bienfaisance.

Il y a quelqu’un à la réception 24 heures par jour, sept jours par semaine et 365 jours par année. La réception est le premier point de contact des hommes à la recherche d’un gîte et de services. Notre personnel de première ligne est formé en premiers soins, en intervention en situation d’urgence sans violence et en procédures de sécurité.

En 2017, 236 hommes en moyenne dormaient à La Mission tous les soins, ce qui représente un taux d’occupation de 104 %. L’an dernier, La Mission a hébergé 2 000 personnes ayant séjourné chez nous pendant sept jours en moyenne.

Nous avons également servi 1 312 repas par jour en moyenne, ce chiffre atteignant de 2 000 à 3 000 pendant les célébrations spéciales à Pâques, à l’Action de grâces et à Noël pour totaliser quelque 478 880 repas annuellement. Nous recevons sous forme de dons une partie des aliments que nous servons, mais nous devons en acheter de bonnes quantités en gros pour répondre à la demande croissante.

Dans le local réservé aux vêtements, des bénévoles nous aident à trier et à distribuer les milliers de vêtements donnés tous les mois. C’est tellement important de porter des vêtements propres qui donnent un air respectable, notamment pour les personnes qui peuvent ainsi se rendre à un entretien d’embauche avec dignité et confiance. Lorsqu’on vous demande quelle est la meilleure organisation caritative en vue de faire un don, veuillez mentionner La Mission afin que nous puissions poursuivre le travail que nous effectuons depuis toujours.

À La Mission d’Ottawa, ce qui commence par un repas, un endroit où dormir et des vêtements de rechange ouvre souvent la voie à une expérience transformatrice.